vendredi 27 février 2009

GOSSIP : "Et le gagnant est..."

Sex In The Bled, un blog décidémment au coeur de l'actualité mais aussi un modèle d'altruisme et de dévotion pour nos jeunes. En effet, en ce vendredi soir qui, pour la plupart des honnêtes travailleurs, rime avec bar, whiskar, ou à-genoux-sur-l'trottoir, la team du SITB a mis au point un système de garde pour ne rater aucun lâchage de bretelle du deuxième événement le plus glamour du mois (la Nuit des Oscar étant le premier, et non les Soumonces de Nivelles, ou quelque obscur carnaval de province...- et je n'ai rien contre la province, étant moi-même ardennaise par les racines, et ayant boulotté du sanglier à même le sol de la Forêt de St Hubert (ni même contre les carnavals d'ailleurs, preuves en sont les quelques confettis encore coincés aujourd'hui derrière ma glotte et dans le soustif...))Bon qu'est-ce que je disais? Ah oui, vite avant de ne plus avoir la primeur...Euh, ça y est, je panique...Ou est-ce un vieux confetti qui serait mal placé? ...
Ah oui! Donc, je disais que nous avions, comme c'est le cas lors de chaque soirée à haut potentiel événementiel, établi un système de garde afin de vous permettre de prendre connaissance, presque en live, des résultats de la poussiéreuse, euh, prestigieuse Cérémonie des Césars. Féline ayant une tendinite ulcéreuse de la plante de pied doublée d'un hallux valgus, Clem une obscure soirée électro, Jack un ciné club autour du cinéma nippon, Rosa son cours de Cha-cha-cha et Lolo ayant été retenue en otage par les front séparatiste d'Outremeuse, j'ai gentiment proposé de me dévouer pour suivre attentivement cette nouvelle édition de la shiniesque night of the week. Je vous épargnerai le compte-rendu des petits sketches qui vinrent agrémenter la soirée : petits entrechats d'Antoine De Caunes pour ouvrir le Bal, exercice de style de Florence Foresti et oeillades tout en finesse à l'attention de Sean Penn et Dustin Hoffman, invités d'honneur, apparition de Dany Boon sous les regards médusés de l'assemblée qui ne s'y attendait pas du tout, en jogging aux couleurs du CDH, hommage à Dustin Hoffman par un Elie Semoun déguisé en Tootsie (en espérant que Dustin connaisse Cergy-Pontoise) etc, etc... pour en venir aux (principaux) lauréats de cette Nuit :
-César du meilleur second rôle féminin : Elsa Zylberstein pour "Il y a longtemps que je t'aime" (elle vint d'ailleurs chercher sa récompense à grand renfort de dodelinages de tête qui faisait plutôt penser à une pub pour Head&Shoulders)
- César du meilleur espoir féminin: Deborah François (hipaaa) dans "Le premier jour du reste de ta vie" (AAhh les films français et leurs titres brefs)
- César de la meilleur actrice : Yolande Moreau dans "Séraphine" (Hipi Yeah)
- César du meilleur second rôle masculin : Jean-Paul Roussillon dans "Un conte de Noël"
- César du meilleur espoir masculin : Marc-André Grondin et Pio Marmai dans "Le premier jour du reste de ta vie"
- César du meilleur acteur : Vincent Cassel dans "Mesrine"
- César du meilleur réalisateur : Jean-François Richet pour "Mesrine"
- César du meileur film : "Séraphine" de Gilles Sacuto, Martin Provost et Miléna Poylo
Notons que deux films belges étaient nominés dans la catégorie "Meilleurs films étrangers" - "Eldorado" de Bouli et "Le silence de Lorna" de Liuke et Jean-PR Dardenne - mais c'est l'israélien "Valse avec Bachir" de Ari Folman qui repart avec la statue.
Tous les résultats se trouvent d'ores et déjà sur www.lescesarducinema.com (j'aurais ptetre du vérifier AVANT de vous faire tout ce compte-rendu...)
C'est les yeux encore larmoyants (je suis à côté d'un feu ouvert...) que je vous laisse et vous dis "amis du 7ème Art, espoir" (j'innove).
Drich-jusqu'au-bout-de-la-nuitch

2 commentaires:

Heures dans le Monde